Accueil Non classé Pierre Lacôte : rébus et autres curiosités

Pierre Lacôte : rébus et autres curiosités

2
0
144
Sphinge
Effigie décapée Dans Le Fond

Effigie Décapée Dans Le Fond

 

 

 

 

Pierre Lacôte officie ordinairement au Musée des Beaux Arts de Lyon.

Il y tutoie naturellement les images du passé, flirte avec les mythes,

 & jongle  ici avec les rendus ordinaires.

Quand on parle du loup, c’est qu’il s’est absenté. Ce «  il  » renvoie aux lointains ; la parole  » loup « , ou l’image du loup, peinte sur toile, imprimée dans l’ album ou tout autre support, atteste de ce qui n’ est pas là.

Ainsi, tous nous possédons un devenir-image, telle est notre condition, telle est la condition : Un contrat fut signé avant notre incarnation, impossible de déroger.

 

 

Sphinge

 

 La Sphinge, blanc sur gris violacé, prête à bondir on dirait, est un mot-image, & aussi

un poème épris d’espace.

Il fait un clin d’oeil aux calligrammes d’ Apollinaire,

renoue peut-être avec les origines archaïques du langage

où image & mot ne sont qu’un ; 

 remplace l’image de la Sphinge telle qu’on a pu la connaître au cours de l’histoire de l’art d’avant l’ art moderne. Mais allons-y voir de plus près…

 

 

Sphinge du Château de Hautefort - source Wikipedia

Sphinge du Château de Hautefort – source Wikipedia

N’allons pas nous fier à la grâce de la belle hybride ( dont le moteur s’est arrêté dans une niche ) , car c’est bien une Sphinge qu’ Oedipe rencontra ; une perfide qui s’amusait à offrir sa devinette au passant distrait, une histoire de pattes comme on sait … quatre, puis deux, puis trois, tout ça dans la même journée, une vie entière. Mais quid du mot-image de Pierre Lacôte ? Elle semble revisitée en plus familière et presque inoffensive. On pourrait lui attribuer un prénom, mettons Charlotte, ou mieux Fernande, c’est plus canaille.

Le temps d’un article, faisons donc de la Sphinge adoucie aux lettres bousculées mais stables, l’emblème de sa démarche :

Quelque chose est à deviner, un sens à retrouver ou découvrir comme une chose neuve, 

par le rébus, la devinette, la pirouette,

BREF

un assemblage, un assemblimage de  lettres funambules qui, somme toute, disent le bonheur d’être au monde et d’inventer.

Pour les images qui suivent,  à part le Soulages,

je n’ ai pas réussi à décrypter : vos lumières sont espérées !

 

 

???

???

 

???

???

 

 

 

SOULAGES

SOULAGES

 

  • yogart-zenasans1recadré

    Christiane Carrier

    Christiane Carrier n’ était pas présente le samedi 30 juin 2018, mais son travail fi…
  • Portrait de Denis par sa fille Gange David-Lazerme

    Denis Lazerme

    Cinéaste formé à L’ IDHEC, lauréat de la Casa Velasquez ( Madrid ), Denis Lazerme ja…
  • Précision concernant l’ article sur Sara Revil

    Comme l’espace disponible  est quasi saturé, j’ai, ce jour, pour intégrer d&rs…
Charger d'autres articles liés
  • yogart-zenasans1recadré

    Christiane Carrier

    Christiane Carrier n’ était pas présente le samedi 30 juin 2018, mais son travail fi…
  • Portrait de Denis par sa fille Gange David-Lazerme

    Denis Lazerme

    Cinéaste formé à L’ IDHEC, lauréat de la Casa Velasquez ( Madrid ), Denis Lazerme ja…
  • Précision concernant l’ article sur Sara Revil

    Comme l’espace disponible  est quasi saturé, j’ai, ce jour, pour intégrer d&rs…
Charger d'autres écrits par zapushudsonius
  • yogart-zenasans1recadré

    Christiane Carrier

    Christiane Carrier n’ était pas présente le samedi 30 juin 2018, mais son travail fi…
  • Portrait de Denis par sa fille Gange David-Lazerme

    Denis Lazerme

    Cinéaste formé à L’ IDHEC, lauréat de la Casa Velasquez ( Madrid ), Denis Lazerme ja…
  • Précision concernant l’ article sur Sara Revil

    Comme l’espace disponible  est quasi saturé, j’ai, ce jour, pour intégrer d&rs…
Charger d'autres écrits dans Non classé

2 Commentaires

  1. Lacôte Pierre

    28 avril 2019 à 18 h 11 min

    Les deux sculptures de lettres inconnues sont « ECHO » et « ELECTRE ». Echo la nymphe dont Narcisse n’entend que les fins de phrase et Electre la fille d’Agamemnon, sœur d’Oreste, au cœur de la Tragédie!

    Merci pour ces commentaires, chère Marie-France!
    Pierre

    Répondre

    • zapushudsonius

      28 avril 2019 à 18 h 51 min

      Merci de ta réactivité et des informations précieuses relatives à Echo et Oreste. Pense à communiquer les coordonnées du blog à ton entourage ! Et à très bientôt, °°°°°°°°°°°°°°°°°MF

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier …